PRIERE D’INTERCESSION CONTRE LE CORONAVIRUS

Dieu, notre Père, tu es là au cœur de nos vies.
Dans ta bonté, tu nous as créés hommes et femmes.
Dans ta sagesse, tu nous maintiens en vie et nous guides.
Dans ton amour, tu es toujours avec nous.
« Grandes et merveilleuses sont tes œuvres » (Ap 15,3).
Face aux dangers de la pandémie du Coronavirus,
A qui irons-nous, Seigneur Dieu de l’univers ?
Dans le désert, ton peuple menacé par les serpents,
a crié vers toi.
Tu l’as épargné de la mort
en inspirant la bonne action à Moïse ton serviteur.
« Grandes et merveilleuses sont tes œuvres ».
Tu as envoyé ton Fils Jésus-Christ sauver les malades et les pécheurs ;
Au lépreux, il a dit : « Je le veux, sois purifié » (Mc 1,41).
Au paralytique il a dit : « Lève-toi et marche » (Lc 5,23).
Au démon il a dit : « Sors de cet homme, esprit impur » (Mc 5,8).
A Marthe, la sœur de Lazare, il a dit : « Je suis la résurrection et la vie ».
Par l’Esprit Saint, haleine de vie et Paraclet,
Accueille nos frères et sœurs défunts dans ton Royaume.
Guéris les personnes malades à travers le monde ;
Inspire et protège ceux qui les soignent.
Préserve-nous de toute négligence et de toute contamination.
Que Dieu protège notre pays la République Centrafricaine.
Que se répande sur nous :
La bénédiction de discernement et de protection,
De guérison et de paix,
Par l’intercession de la Vierge Marie notre Mère
Amen

SAMBELA NA NZAPA WABATANGO E
Nzapa Baba ti é, mo yeke da biani.
Na nzoni bè ti mo, mo sala zo koli na wali.
Na ya ti ndara ti mo, mo bata é na fini, mo fa na e nga légé.
Na ya ti ndoyé ti mo, mo yeke lakwè na térè ti é.
“Ayé so mo sala a yeke kota na pendere mingi…” (Ap 15,3).
Na ya ti kpale ti kota kobela ti Coronavirus,
Fadé é goué na zo wa, Gbya Nzapa ti gigi kwe ?
Na ya ti benyama,
So angbo ayé ti sala sioni na amolengué ti mo,
ala toto na mo,
Mo sô ala na kwa
na légé ti nzoni kusala so mo fa na Moïse, zo ti kusala ti mo.
“Ayé so mo sala a yeke kota na pendere mingi…” (Ap 15,3)
Mo tokwa molengué ti mo Jésus Christ ti sô azo ti kobela na azo ti
siokpari.
Na zo ti buruma lo tene: “Mbi ye da tere ti mo a ga nzoni” (Mc 1,41).
Na zo so gere ti lo a buba lo tene, “Londo mo tamboula” (Lc 5,23).
Na Zaburu lo tene : “yingo ti sioni, sigi na ya ti koli so,” (Mc 5,8).
Na Marthe ita ti Lazare, lo tene, “Mbi yeke zo ti zingongo azo, zo ti mungo
fini na ala” (Jn 11,25).
Na légé ti yingo Gbya, poupou ti fini nga na wa-gboungo koko,
Yamba aita ti é so a kwi na ndo-gbya ti mo.
Zi kobéla na tere ti azo ti kobela na ya ti dounia kwe.
Fa nzoni légé na awa-nganga, bata ala.
Zi na be ti e nzala ti sala mbana, bata e na ya ti akobela.
Gbya Nzapa, bata kodro ti é Be-Africa.
Zia si a zu na ndo ti é,
Tufa ti ingango ndo na ti bango ndo,
Ti zingo kobela na ti siriri,
Na maboko ti Marie so a ngba na se-tere lo, mama ti é.
Amen

Conférence Épiscopale Centrafricaine

Scroll Up